jeudi 13 septembre 2012

Les sacs à main des femmes étaient sans doute les seuls objets qui avaient résisté,

au cours des âges, aux perfectionnements mécaniques. Isaac Asimov   *   Enfin terminé...  
Posté par Organdi à 09:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 16 août 2011

"Tu jardines ?" "Non, je tricote."

    Deux poireaux, deux patates, quelques carottes, une poignée de radis, une pomme, une orange, deux navets, une fraise
Posté par Organdi à 13:04 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 19 avril 2010

Le sport mesure la valeur humaine en millimètres et en centièmes de seconde.

Bernard Arcand mmm Qu'est-ce que cette chose toute avachie (et floue, mais je n'ai pas eu "le droit" de le reprendre pour refaire une photo "Mais tu m'l'as donné !!") vous demandez-vous sûrement ? Je n'ai jamais été une fan du sport à l'école. Loin de là. Très très très loin de là même... La pire période de l'année scolaire étant à chaque fois celle où on "avait piscine", mais ce n'est pas le thème... Mais j'ai quand même retenu un truc de ces heures passées en EPS, c'est le filet pour ranger les ballons (en même temps, je... [Lire la suite]
Posté par Organdi à 07:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 19 mars 2010

Le coeur sur la main quand il faut, et la main sur la figure quand c'est nécessaire !

Henri Jeanson On n'entend parler que du printemps. Ceci dit, après l'hiver pourri, il était grand temps qu'il se pointe, ça commençait à manquer sérieusement de lumière dans les p'tites têtes. Mais, qui dit belles journées dit matins frais (qui dit journées moches dit aussi matins frais...). Donc froid au cou. Donc écharpe. Mais de printemps ! Tricotée en bambou de fonty coloris indigo, cadeau de Miss Flo et aiguilles 4mm,point de jour en angle du livre 400 points de tricot Marie-Claire idées (p 202) sur 23 mailles.  Ce... [Lire la suite]
Posté par Organdi à 13:47 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 13 mars 2010

Elle dessine petit à petit les contours de sa nouvelle vie...

*~~...~~*  Et pourtant, me suis-je dit, nous avons l'impression que nous sommes éternels. Nous avons beau être capables d'appréhender rationnellement l'idée que nous allons mourir, cette réalité conserve une part insaisissable. Vraiment, nous ne serons plus rien un jour ou l'autre ? Vraiment, nous ne faisons que passer sur cette Terre ? Je me suis souvent demandé si toutes les difficultés que nous créons à nous-mêmes et aux autres pendant notre existence ne sont pas la réaction cent mille fois répétée au constat implacable... [Lire la suite]
Posté par Organdi à 12:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,